2006/04/06

L'Opus Dei veut redorer son image

Pour moi, qui ai lu le livre de Dan Brown "Le code Da Vinci" il y a à peine deux mois, entendre aux nouvelles que l'Opus Dei a ouvert un bureau à Montréal, m'a assez ébranlée. Encore plus lorsque la directrice du bureau a confirmé lors de l'entrevue et cela tout à fait naturellement, qu'elle portait un cilice sur la cuisse deux heures par jour pour se rappeller les souffrances de Jésus sur la croix.

Pendant la lecture de mon livre, j'ai fait quelques recherches sur le web à propos de l'Opus Dei pour me rendre compte que cette organisation est controversée depuis sa fondation. J'ai aussi appris que son fondateur a été canonisé en 2002 par Jean-Paul 11.

J'aimerais vous faire part aujourd'hui d'un texte de MARIA DEL CARMEN TAPIA l'une des plus proches collaboratrices du fondateur de l'Opus Dei lire ici.

Je pense que, comme moi, vous serez toublés lorsque vous aurez lis ce texte.

2 Comments:

At 10:42 AM, Anonymous Anonyme said...

Je suis abasourdie par ce que j'ai lu... Moi qui pensait que c'était pure fiction... J'ai lu moi aussi le Da Vinci Code de Dan Brown et j'ai adoré. J'ai cru à tors que l'Opus Deï n'était pas tout à fait comme le décrivait l'auteur dans le livre... Je pense que parfois... y'a des gens qui poussent un peu loin avec la religion... Ouvrez-vous les yeux !

 
At 8:57 PM, Anonymous Anonyme said...

L'infiltration de l'Opus Dei dans les médias

Les vrais journalistes ont le mot objectivité tatoué sur le front. Hélas cette race est en voie de disparition depuis l’infiltration de l’Opus Dei dans les médias. Cette pieuvre contrôle bon nombre de médias et d’agences de presse. Grâce à elle, nous avons entré hélas dans l’ère de la désinformation mondiale. Le mérite du Code DaVinci est de souligner le danger que représente L’Opus dei.

 

Enregistrer un commentaire

Liens vers ce billet:

Créer un lien

<< Home