2006/05/11

La violence à l'école - tolérance zéro

Mon petit fils s'est fait tabasser dans sa classe hier et il s'est tu. Revenu à la maison il ne l'a pas dit. Plus tard dans la soirée sa mère s'est aperçu que quelquechose n'allait pas. Après plusieurs tentatives de discussion il a parlé. Elle a su que ce n'était pas la première fois qu'il subissait les foudres de ce violent de 14 ans. C'était arrivé il y a peu de temps et personne à la maison l'avait su. Bien sûr il ne voulait pas le dire d'abord parce qu'il avait peur des représailles, peur du jugement de ses proches et surtout peur de faire des vagues dans sa famille.

En apprenant ça au téléphone, j'ai été sous le choc pendant toute la journée. Imaginez-vous mon Gab si jeune et déjà on le terrorise.

Je veux te dire mon grand que tu as eu raison de parler. Dis-toi que ce gars là, une fois dénoncé, perdra une grande partie de son pouvoir. Dorénavant il craindra la police et on espère que tu auras enfin la paix.

Ne baisse pas les bras et s'il le faut, alerte la presse. Sers-toi de tes forces, l'écriture et la parole. Fait circuler un communiqué dans l'école... imagine la tête du gars quand il verra qu'on parle de lui sur un communiqué aux babillards de l'école - RECHERCHÉ POUR VOIE DE FAIT SUR UN ÉLÈVE -

C'est une idée comme ça !!! de ta mamie qui veut que tu retrouves la paix et que plus jamais on t'insulte et te frappe. Je t'aime tant.

5 Comments:

At 6:29 AM, Anonymous M'man de lui said...

Je suis tout à fait révoltée.
Pourquoi ça existe cette violence, dites-moi? Et si jeune?
L'idée du communiqué affiché est géniale. Surtout ne pas se taire dans ces situations.
Je pense à cette Mamy éloignée, qui veut protéger ses petits.
C'est sûrement pas facile.
Bonne journée.

 
At 6:53 AM, Blogger Miss Patata said...

Les jeunes se font intimider parce que nous ne faisons rien. Quand un jeune se fait achaler ils (professeures) vont lui dire d'ignorer celui qui les insultes, mais ça ne les aide pas ça!

J'ai fais pas mal de recherches là-dessus et c'est un phénomène hyper-social, des joutes de pouvoir toujours gagnées par le même individu. Les effets sur le moral des jeunes sont dévastateurs, le frère d'un ami s'est suicidé, n'en pouvant plus de se faire traiter de gay...

Cela dit moi j'étais rejettée à l'école, et j'en connais bien d'autres aussi et curieusement ce sont tous devenus des gens fonceurs et créatifs.

 
At 9:55 AM, Blogger Celle qui va said...

Merci Miss Patata de l'espoir que tu me donnes ton expérience me conforte pour l’avenir de mon grand petit fils.

Je suis certaine que c'est ce qu'il faut faire, en parler le plus possible. Je me dis que dans une situation comme celle-là plus de gens le savent et plus de gens se mobilisent autour de nous.

Je comprends quand même mon Gab de tenter de cacher ce qui lui arrive d'une part parce que dénoncer nécessite la visite des policiers à la maison, la visibilité qui suit cette intervention, sans parler de la présence du doute d'avoir pris la bonne décision. Je connais mon grand garçon, c’est un ado exemplaire qui n’aime pas faire de vagues et surtout pas être pointé du doigt dans son milieu scolaire, c'est là le drame pour lui, il est trop gentil.

 
At 10:04 AM, Blogger Celle qui va said...

M'man de lui, contente de savoir que tu partages mon idée du communiqué. Oui c'est difficile quand on est éloignée de vivre ces choses là, on ne peut que partager la souffrance de sa fille, de son petit fils et les supporter sans condition dans leurs démarches.

 
At 10:22 AM, Blogger Fille aînée et soeur d'Elle said...

Merci maman.Je lui ferai lire ce soir.Je n'ai pas de mots pour t'écrire comment je suis présentement.J'ai de la peine et ça me rentre dedans jusque dans mes os.Je suis courbaturé comme si c'était moi qui avait eu la volée .Je suis une maman inquiète et tu sais de quoi je parle.L'inquietude prend des proportions que je n'ose pas lui dire parce qu'il est tellement courageux de retourner à l.école aujourd'hui et tous les jours suivants...
En ce moment je voudrais juste qu'il soit avec nous et surtout avec moi.
Je suis tellement inquiète.

 

Enregistrer un commentaire

Liens vers ce billet:

Créer un lien

<< Home