2006/05/25

La maudite cigarette . . .

Je suis une non-fumeuse, mon conjoint aussi. Nous sommes parmi les chanceux qui n’ont jamais eu à lutter pour se débarrasser de cette dépendance. Ce n’est pas le cas pour d'autres dont deux de mes employées. Ce sont des employées très performantes mais malheureusement elles fument. Je n’aime pas à dire ça en parlant d’elles mais c’est une réalité que je vis maintenant à cause du restaurant.

Comme compromis, pour mieux vivre cette situation, elles vont fumer à l'extérieur et s'assoient à une table réservée aux clients, ou bien elles s'installent près de la porte sous le porche lorsqu'il pleut.

Ce va et vient de l’intérieur à l’extérieur me dérange énormément même si elles essaient de fumer quand les clients sont servis ou quand il y en a peu. Le problème c'est l’image – la serveuse assise dehors en train de fumer une cigarette, près de la porte d’entrée et qui l’écrase en vitesse devant le client qui s’apprête à entrer….

Notre resto est non-fumeur depuis maintenant deux ans. La décision a été facile à prendre car les places au comptoir ne sont pas nombreuses et l’espace est restreint. À nos débuts, nous avions réservé 5 sièges aux fumeurs. Ce fut quatre ans de pollution. Les non-fumeurs côtoyaient de près les fumeurs et c’était l’enfer. Les serveuses fumaient, les clients fumaient et les non-fumeurs toussaient. Depuis deux ans, chez-nous, tout le monde travaille dans un environnement sans fumée et les clients s’en portent bien. Moi aussi, mais je voudrais bien proposer une recette magique à mes employées pour qu’elles cessent de fumer.

Au hasard de mes lectures, j’en ai trouvé une, est-ce qu’elles voudront l’essayer ? Je vous la confie : On dit que le rire et le plaisir est une bonne stratégie pour se libérer de la dépendance à la cigarette. Pourquoi ? Parce que, dans ces deux cas le cerveau recouvre sa capacité à produire des endorphines par lui-même. La nicotine, dans la cigarette, produit elle aussi ces endorphines mais l’effet est de courte durée. Comme son effet (la concentration et le bien être) est primordial dans la vie de tous les jours, la probabilité de l’accoutumance pour le fumeur devient énorme.

Morale de l'histoire : Fumeurs ! Riez et ayez du plaisir dans la vie vous n’aurez plus besoin de nicotine pour vous concentrer et vous sentir bien.

2 Comments:

At 9:17 PM, Blogger Fille aînée et soeur d'Elle said...

Mais qu'est-ce qu'on fait pour Bob?Il ne peut pas rire sinon la face va lui craquer!ALORS JE DOIS CHOISIR entre un Bob qui craque ou qui crache?!
DR Maman que faiiiiiiire...?

 
At 9:19 PM, Blogger Fille aînée et soeur d'Elle said...

JE COMPRENDS LE POURQUOI DES LETTRES EN BAS MAIS JE DOIS TE DIRE QUE J'HAIS ÇA POUR TUER!!

 

Enregistrer un commentaire

Liens vers ce billet:

Créer un lien

<< Home