2006/08/24

Un chasseur, deux chasseurs, trois chasseurs... sont partis

Pas le temps d'écrire. C'est une course contre la montre cette semaine. Départ de mon chum pour la chasse aux caribous.

Hey oui !!! il a pris le train ce matin en direction de Shefferville. Demain matin ils (lui et ses 2 amis) montront à bord d'un avion pour faire les derniers 130 km qui resteront pour arriver à l'endroit prévu, plus au nord. C'est sa première expérience de chasse aux caribous. Pas dans une pourvoirie. Oh NON, le pilote va les conduire sur la rive d'un lac dont je ne me rappelle plus le nom. Ils y vivront sous la tente pendant les deux prochaines semaines et attendront patiemment les caribous. C'est ce qu'on appelle être seuls au monde.

Ça ma pris du temps à comprendre, malgré que je ne comprends pas trop encore, ce qui anime un chasseur. Comment une personne, qui abat un animal, peut-elle vivre sans aucun remords. Je suis à peu près la seule habitante du village à ne pas comprendre. Tous ici sont des chasseurs, même les femmes ont leur permis de tir à la carabine. Malgré mon incompréhension, je souhaite à mon chum de revenir avec au moins un caribou. Imaginez sa déception, après avoir passé deux semaines en pleine toundra, de revenir sans prise avec la seule consolation d'avoir mangé de la grosse truite de lac.

Pendant ce temps, moi, j'irai en vacances "en ville". Plusieurs rendez-vous, un médical, soit une visite chez le spécialiste de la glande thyroïde. L'autre rendez-vous, musical cette fois, le spectacle de Pink Martini à la Place des Arts le 13 septembre, jour de l'anniversaire de naissance de Benjamine. Et le plus important rendez-vous, voir tous les gens que j'aime. Ce sera de belles vacances en attendant le retour de mon amoureux.

À plus tard...

1 Comments:

At 1:23 PM, Blogger André Bérard said...

Qui va à la chasse, perd sa place! C'est le moment d'inviter l'amant! ;-)

AB

 

Enregistrer un commentaire

Liens vers ce billet:

Créer un lien

<< Home